Un commentaire sur “Le bureau des épaves (Stranded, Frank Borzage, 1935)

  1. Frank Borzage ,qui ,selon la légende ,ne savait pas lire à ses débuts montre ,comme dans d’autres chefs d’oeuvres ,son infinie compassion pour les autres:si un metteur en scène peut rendre son spectateur meilleur,c’est bien lui.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s