What price glory (John Ford, 1952)

Les tribulations de deux officiers américains coureurs et bagarreurs pendant la Première guerre mondiale.
C’est le remake d’un film de Walsh qui avait obtenu un énorme succès en 1926. What price glory a une réputation calamiteuse chez les exégètes de John Ford. De fait, l’oeuvre est d’abord une farce tapageuse qui permet au cinéaste de se laisser aller à ses penchants les plus vulgaires. Imaginer les séquences « MacLaglen au saloon » dans la trilogie de la cavalerie étalées sur deux heures vous procurera une idée assez juste de ce qui vous attend avec What price glory si vous ne l’avez pas vu. Les acteurs en font des tonnes, la théâtralité est assumée. Moralement, le film est l’un des plus misogynes de son auteur. Ce qui en soit n’est pas très grave pour peu que ce soit mis en scène avec une certaine élégance. Or difficile de trouver trace d’une quelconque élégance dans la séquence où les deux soldats jouent la fille de l’aubergiste au poker. La femme n’a rien à dire, Ford ne semble pas prendre le moindre recul par rapport à l’immaturité de ses personnages. Une immaturité que ce vice-amiral qui idéalisait la camaraderie militaire pour mieux fuir ses responsabilités familiales partageait à bien des égards.
Pourtant et pour peu que l’on accepte ce style de comique troupier, on se rend compte que la pièce est plutôt bien écrite et on est touché par ces personnages baroudeurs et fêtards qui rêvent de foyer mais qui en réalité sont incapables de se fixer. Des personnages éminemment fordiens donc. Par ailleurs, Ford et le chef opérateur Joseph MacDonald s’en donnent à coeur joie avec les possibilités du Technicolor lors des séquences de bataille. Des lumières artificielles, des nuages rouges et d’autres parti-pris plastiques audacieux font de What price glory un des films en couleur les plus stylisés de Ford.
Bref, loin d’être le pire film de son auteur, What price glory pourra s’avérer intéressant aux yeux des amateurs purs et durs de Ford.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s