Les innocents (Jack Clayton, 1961)

Le classique du « film de gouvernante anglaise envoyée s’occuper de gamins à l’imagination fertile qui vivent reclus dans un manoir à moitié hanté ».

A ma connaissance, il n’a jamais été dépassé. La raison est simple: Les innocents est une splendeur formelle, un film parfaitement mis en scène. Le découpage rigoureux alterne avec une pertinence  de chaque instant gros plans sur les visages et plans d’ensemble. Le Cinémascope Noir&Blanc de Freddie Francis est superbe et contribue à l’atmosphère gothique du film. Loin d’être étouffante, cette maîtrise classique crée de ambiguïté, interroge le regard du spectateur sur les éléments irrationnels: ne seraient-ils pas que le fruit de l’imagination d’une vieille fille frustrée par son éducation anglicane ? Jusqu’aux dernières images, le mystère est maintenu. En effet, comme tous les grands du fantastique, les auteurs se servent du genre pour traiter de thématiques d’ordre plus général que l’existence des revenants: ici, le récit est une matière élégamment exploitée par Jack Clayton pour parler de perversion engendrée par la répression des désirs sexuels. Deborah Kerr est grande; comme toujours mais il faut le dire alors je le dis.

Publicités

4 commentaires sur “Les innocents (Jack Clayton, 1961)

  1. La foire aux ténèbres ?
    Non, sa réputation est moyenne. qu’en penses tu ?
    par contre, j’ai vu un autre bijou réalisé par Clayton: Chaque soir à neuf heures (One mother’s house), sorte de Fracture du myocarde version chef d’oeuvre.

  2. J’en ai le souvenir d’un film raté, mais il me reste en mémoire une atmosphère, une ambiance, signe que le film mérite d’être revu. Et puis, il y a Jason Robarts… c’est le genre de truc qu’on doit pouvoir trouver chez les soldeurs.
    Pas vu le film dont tu parles.

  3. Seul « la maison du diable  » (the haunting) est peut etre supérieur ;je parle évidemment de la version de Wise ; »our mother’s house » est remarquable aussi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s