Femme ou démon (Destry rides again, George Marshall, 1939)

Pour ne pas être inquiété par la loi, le caïd d’une ville de l’Ouest qui plume ses adversaires au jeu avec l’aide d’une entraîneuse nomme un ivrogne shérif. C’est sans compter le sursaut de dignité du vieil homme qui fut le compagnon du mythique justicier Destry.

Mettant en vedette Marlene Dietrich et James Stewart, Femme ou démon est un western bien fabriqué mais superficiel et sans surprise. Le ton léger voire comique empêche l’histoire d’être prise au sérieux. La mise en scène de Marshall n’a pas le dynamisme de celle d’un Curtiz (qui la même année réalisait Les conquérants, western pas beaucoup plus profond mais largement plus divertissant) donc son film est en fait assez ennuyeux.

Publicités

Un commentaire sur “Femme ou démon (Destry rides again, George Marshall, 1939)

  1. Le principal (seul?) intérêt du film est d’avoir permis à Dietrich de rentrer dans les grâces du public américain, qui ne la supportait plus chez Sternberg. Il a suffi pour cela d’une belle empoignade entre femmes, et du charisme de Stewart.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s