Un drôle de numéro (Léo Mora, 1936)

Un bon à rien amoureux d’une fille de famille gagne à la loterie.

Court-métrage ringard de bout en bout (jeu des acteurs, « gags », « développement dramatique »…). Rien à sauver. Intérêt purement historique puisque strictement rien n’a traversé les âges dans ce film.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s