Caught (Max Ophuls, 1949)

Une mannequin d’origine modeste épouse un riche industriel mais celui-ci s’avère psychologiquement dérangé.

Il est intéressant de voir que même lorsqu’il réalise un film noir à Hollywood, Max Ophuls reste fidèle à ses préoccupations thématiques, à savoir la condition des femmes, et plus spécialement ici leurs rêves et espoirs modelés par l’environnement social. On appréciera le fini plastique hollywoodien (superbe photographie de Lee Garmes) mais on regrettera les ficelles vraiment trop énormes d’un scénario boiteux. Caught est un film oublié parce qu’oubliable.

Publicités

3 commentaires sur “Caught (Max Ophuls, 1949)

  1. Bonjour, j’ai vu ce film dans un cinéma « Art et Essai », il y a quelques mois. J’ai en effet pas été très convaincue par le scénario. C’est un film qui a beaucoup « vieilli » à la limite du grotesque. Bonne soirée.

  2. moi non plus…le postulat de départ,une fille réalise son rêve et épouse un milliardaire et le conte de fée tourne au cauchemar sans compter le chevalier servant salvateur …
    Max Ophuls avait bien montré une modeste comtesse épouser l’héritier de l’empire austro -hongrois,remarquez!et voyez ou ça l’a menée…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s