Decoy (Jack Bernhard, 1946)

Une garce séduit le médecin légiste du pénitencier pour qu’il trafique l’exécution de son amant condamné à mort qui seul connaît l’emplacement de son magot…

…Et ceci n’est qu’un aspect de l’histoire ahurissante racontée par Decoy, série Z de la Monogram dont l’intérêt se limite à l’immoralité absolue de son héroïne. En dehors de quelques idées qui brillent par leur mauvais goût (le plan subjectif depuis la chambre à gaz pendant l’exécution), la mise en scène est d’une ennuyeuse platitude. Il n’y a pas un millième de la poésie de Détour, autre film noir fauché. Dommage.

Contrechamp ici

Publicités

3 commentaires sur “Decoy (Jack Bernhard, 1946)

  1. Merci pour le lien (qui fait honneur à ta magnanimité), Christophe. Mais je ne suis pas du tout, mais alors pas du tout d’accord avec toi, tu penses ! Decoy est le genre de film dont les limitations formelles permettent encore plus d’apprécier les audaces scénaristiques. La mise en scène plate et anonyme, fauchée, souvent laide même, renforce le côté cheap des personnages qu’elle imprègne. Nulle poésie qui adoucirait le propos ou le sentiment, de la bassesse et de la veulerie seulement et l’amoralité absolue de la femme fatale (il faut plutôt parler ici d’amoralité que d’immoralité) qui s’épanouit comme sur du lino sale. Pour employer un cliché qui prend ici tout son sens, Decoy est un film où le fond balaye la forme, dont je me fous comme Jean Gillie quand elle se marre sur son canapé d’agonie. C’est, depuis, que je l’ai découvert il n’y a pas si longtemps, un de mes noirs préférés.

  2. on est d’accord sur le constat en fait, c’est juste qu’en tant que spectateur, j’attache plus d’importance à la mise en scène qu’aux outrances du scénario.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s