Trafic à Saïgon (Leslie Fenton, 1948)

A Saïgon, après la guerre, trois soldats de l’aviation dont un condamné à mourir dans les deux mois qui suivent à cause d’un bout de ferraille dans sa tête entreprennent une mission pour un trafiquant louche.

Un scénario qui, en plus d’accumuler les poncifs, est parfaitement incohérent.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.