Le sorcier du Rio Grande (Arrowhead, Charles Marquis Warren, 1953)

Les évènements prouvent à une armée raisonneuse que leur éclaireur a bien raison de haïr les Apaches.

Que c’est vilain! D’accord, c’est violent, c’est noir, c’est « sans concession ». On peut penser à du Aldrich bas de gamme. Mais moralement, le film est détestable dans la mesure où il célèbre clairement son héros raciste (les cartons d’ouverture et de fin dissipent toute ambigüité à ce sujet). Et la forme est à l’image du fond. La mise en scène est indigente et les couleurs carrément laides.

Publicités

2 commentaires sur “Le sorcier du Rio Grande (Arrowhead, Charles Marquis Warren, 1953)

  1. L’été dernier j’ai assisté à une présentation de Tavernier (je ne sais plus trop sur quoi mais il y avait du western) au Forum des Images où il parlait de façon très élogieuse de ce film que j’ai du coup commandé illico en DVD sans l’avoir toujours vu. Il montrait un extrait de la rencontre pleine d’agressivité contenue entre Heston et Palance devant le perron d’un ranch (si ma mémoire est bonne) et s’épanchait en éloges sur la sécheresse de la mise en scène et la définition des personnages. Les avis tranchés comme le sien et le tien ma plaisent. Voilà, je ne peux en dire plus mais tu m’as donné envie de mettre la galette dans le lecteur. (enfin, tu ne voudrais quand même pas qu’avec sa tête, Palance soit un « bon indien » ?). TP

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s