Cinderella liberty (Mark Rydell, 1973)

L’histoire est idéalement résumée sur l’affiche.

Mais en réalité, le film est nettement moins réussi que l’affiche. Il est faux et conventionnel. On ne croit pas à l’amour du marin pour le cas social à cause d’un scénario indigent, d’une mise en scène banale et d’une actrice ma foi assez médiocre. Dommage.

Publicités

Un commentaire sur “Cinderella liberty (Mark Rydell, 1973)

  1. Domarchi disait beaucoup de bien de son « The Reivers » (que je n’ai pas vu) tiré d’une nouvelle de Faulkner.
    A voir

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s