They all laughed (Peter Bogdanovich, 1981)

Un détective s’entiche de la riche épouse qu’il file…

Quel dommage que de sortir Audrey Hepburn (sublime à cinquante ans comme à vingt) de sa retraite cinématographique et de l’assortir au magnifique Ben Gazzara pour les faire tourner dans un film aussi plat!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.