Tillie and Gus (Francis Martin, 1933)

Un couple d’escrocs qui s’était séparé se reforme lorsque leur nièce hérite…

S’il est loin d’être le chef d’oeuvre du siècle, la réjouissante immoralité des personnages, les répliques sarcastiques de W.C. Fields et quelques bons gags burlesques font de Tillie and Gus un film amusant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.