Un revenant (Christian-Jaque, 1946)

A Lyon, un homme que des bourgeois croyaient avoir assassiné revient après avoir fait fortune…
Un film rendu complètement nul par l’épaisseur du trait. Les dialogues signés Jeanson sont effroyablement m’as-tu-vu et n’ont aucune espèce de crédibilité. Chacune de leurs répliques souligne la bassesse et la veulerie des bourgeois. Aucune nuance, aucune subtilité, aucune complexité donc aucun intérêt. Le milieu des tisserands lyonnais aurait pu être intéressant à pénétrer mais le contexte social n’est aucunement exploité par les auteurs et leurs personnages ne sont que des fantoches asservies à des conventions narratives éculées quand ils ne sont pas victimes du mépris sans appel de Jeanson tellement sûr de lui et de sa charge anti-bourgeoise. Ajoutons que si les acteurs plus âgés ne s’en tirent pas trop mal, François Périer est proprement insupportable. Comme beaucoup de personnages de jeunes du cinéma de qualité française, son rôle est navrant de bêtise. A vomir.

3 commentaires sur “Un revenant (Christian-Jaque, 1946)

  1. Je ne serais pas aussi sévère. D’abord le personnage de Louis Jouvet est plus nuancé qu’il n’y paraît de premier abord; nous parlons après tout d’un homme assez froid et calculateur pour briser sciemment le coeur d’un pauvre garçon qui ne lui a rien fait. Ensuite parce que la mise en scène de Christian-Jaque est très dynamique et, dans certaines scènes, emporte presque le morceau. Je suis d’accord ceci dit quant à la lourdeur du scénario, et l’interprétation de François Périer est assez… euh…

  2. mon texte est peut-être un peu trop virulent, reflet de ma détestation de plus en plus profonde de Jeanson, mais j’ai été assez effaré de voir la réputation somme toute assez flatteuse dont jouit ce film qu’il faut bien qualifier de « mauvais » (au minimum).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.