Séduite et abandonnée (Pietro Germi, 1964)

En Sicile, une jeune fille violée est victime de l’archaïsme de sa famille…

Satire parfois mordante mais facile car univoque de l’archaïsme des moeurs siciliennes. L’abondance de gros plans et la photo très contrastée n’allègent pas la mise en scène.

Un commentaire sur “Séduite et abandonnée (Pietro Germi, 1964)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.