Crazy mama (Jonathan Demme, 1975)

Après que leur propriétaire les ait expulsées, une famille de coiffeuses s’en va braquer des banques…

Produit par Roger Corman, le deuxième film de Jonathan Demme est une sorte de variation fauchée et déjantée des Raisins de la colère. La vitalité d’une mise en scène mouvementée et percutante alliée à une vraie tendresse pour un panel de désaxés d’âges et de sexes divers et variés qui se trouvent unis par la force des circonstances rend cette série B particulièrement attachante. La bande originale, composée de standards américains du début des années 60, ajoute évidemment au plaisir.

3 commentaires sur “Crazy mama (Jonathan Demme, 1975)

  1. je suis un peu surpris par l’enthousiasme de votre notule: voilà un film débraillé, lourdingue, pénible, typique de son époque (et de son école). La BO remplie d’excellents titres doo-wop et rock’n’roll est à peu près la seule bonne chose à en tirer.

    • OK pour « débraillé » (et encore, il y a des scènes très denses et très fortes, tel que l’introduction), moins pour le reste.
      j’ai trouvé une tendresse pour les personnages, les personnages de vieux notamment, qui m’a touché et qui selon moi distingue ce film du tout-venant de son époque.

      • c’est possible mais les acteurs ont tous cette façon braillarde et caricaturale de jouer qui atténue pas mal l’attachement qu’on pourrait vouer à leurs personnages. Et l’intrigue se perd dans d’interminables scènes d’action « cheap » (tôle froissées, coups de feu dans le vide) encore une fois typiques de ce genre de production.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.