Le partage de Catherine (Luigi Comencini, 1965)

Une jeune femme partage sa vie entre un comte et un dentiste.

La froideur inhabituelle (pour Comencini) du ton, l’antipathie du personnage principal et la vanité de la pirouette conclusive laissent dubitatif quant à l’objet de ce film qui paraît dénué de tout point de vue.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.