Quartier latin (Pierre Colombier, 1939)

Entiché d’une étudiante, un riche héritier se fait passer pour un peintre bohème.

Fade et sans imagination. On ne peut même pas compter sur cette bluette, conventionnelle au possible, pour donner un aperçu, aussi minime serait-il, de la vie dans le quartier latin avant-guerre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.