Sport de filles (Patricia Mazuy, 2011)

Une palefrenière passionnée d’équitation est engagée par une prestigieuse écurie de dressage…

Avec un grand sens de l’à-propos, Patricia Mazuy prend en compte les thèmes ordinairement liés au milieu de l’équitation féminine (en gros: frigidité et lutte des classes) avant de les évacuer pour se focaliser sur le triomphe de la volonté d’une héroïne butée et mal dégrossie. Sport de filles révèle alors sa nature profonde: une profession de foi dans la poursuite des rêves fous qui aident à rester debout face à l’accablante réalité, oscillant entre un naturalisme terrible de justesse (les retrouvailles avec la caissière au supermarché) et un lyrisme absolu. Ainsi, la destinée de cette belle palefrenière vierge aurait pu être chantée par Bruce Springsteen:

For the ones who had a notion, a notion deep inside,
That it ain’t no sin to be glad you’re alive
I wanna find one face that ain’t looking through me
I wanna find one place,
I wanna spit in the face of these Badlands

La naissance houleuse de la symbiose entre la palefrenière obstinée et le vieux champion se décidant à envoyer valdinguer les riches harpies qui ont prostitué son talent est d’une beauté dure et intense.

Seul hic: une musique tellement nulle que je me suis dit que l’auteur de Travolta et moi « voulait du rock mais n’avait pas pu se payer les Rolling stones donc avait fait appel à un guitariste de ses amis ». Ce ne fut qu’une demi-surprise de voir au générique final que le responsable de ce forfait était ce vieil escroc de John Cale!

Advertisements

5 commentaires sur “Sport de filles (Patricia Mazuy, 2011)

  1. Ton aversion pour la musique de ce film semble unanimement partagée, ce qui m’intrigue vu combien je tiens en haute estime la BO de John Cale sur le précédent Mazuy (Saint-Cyr) ! (bon après je suis une quiche absolue en musique, donc ça vaut ce que ça vaut)

    • je n’ai pas vu Saint-Cyr mais peut-être que cette fois, Cale s’est sorti les doigts.
      C’est un fumiste surestimé par les snobs parisiens mais en 50 ans de carrière, il a fait quelques trucs pas mal:

      • La deuxième est très bien oui !
        Après Cale, je connais pas du tout sa carrière (sinon le fumeux 4′33″…).

        Voilà pour St Cyr (si tant est que la qualité d’une musique de film puisse être jugeable sans le film à côté, mais déjà avec le cadre du film d’époque ça donne une idée) :
        [video src="http://ledebut.free.fr/FORUM/player.swf?file=SaintCy%20Opening%20Theme.flv" /]
        [video src="http://ledebut.free.fr/FORUM/player.swf?file=SaintCy%20Second%20Theme.flv" /]

      • tu confonds avec John Cage…
        Merci pour la musique de Saint-Cyr mais de toute façon, j’ai l’intention de voir le film incessamment sous peu.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s