Les deux gamines (Maurice de Canonge, 1951)

Leur mère chanteuse disparue dans un accident d’avion, deux soeurs traversent diverses mésaventures.

Mélodrame aux effets grossiers mais dont la narration est, à l’exception de la dernière partie, suffisamment bien ficelée pour maintenir l’intérêt. Les acteurs font bien leur boulot.

Publicités

Un commentaire sur “Les deux gamines (Maurice de Canonge, 1951)

  1. Je ne connais pas et je ne sais pas si j’ai envie de connaitre.
    à l’occasion peut être.
    Merci quand même de la découverte.
    Bonne journée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s