Une fille épatante (Raoul André, 1955)

Un policier infiltré cherchant à démasquer un trafiquant se retrouve face à une jeune chercheuse d’or…

La nullité à peu près totale de la mise en scène fait de ce soi-disant divertissement un film très ennuyeux.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s