Soldier of Orange : le choix du destin (Paul Verhoeven, 1977)

Aux Pays-Bas, un groupe d’étudiants connaît un destin varié durant la Seconde guerre mondiale.

La grossièreté de plusieurs scènes nuit aux prétentions réalistes de Verhoeven mais le souffle romanesque de la narration emporte le morceau.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s