L’affranchi (Vittorio Cottafavi, 1954)

Suite à un coup de filet, un ancien mafieux, décidé à se ranger, retourne chez sa mère avec sa nouvelle épouse…

Nel gorgo del peccato est un mélo terne et manquant d’unité dramatique qui est toutefois rendu presque intéressant par son étonnante dernière partie.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s