Hämnaren (Mauritz Stiller, 1915)

Un catholique refusant d’épouser une juive qu’il a mise enceinte, celle-ci meurt et son enfant est recueilli par son fiancé « officiel ».

Primitivisme théâtral de la technique, absurdité de l’intrigue (le prêtre sollicité pour amadouer un Juif…), outrance des gestes des acteurs. C’est nul.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s