La folie Almayer (Vittorio Cottafavi, 1972)

En Malaisie, la fille métisse d’un négociant hollandais cherchant un chimérique trésor est séduite par un guerrier.

Le flamboyant premier roman de Joseph Conrad transformé en piteux téléfilm. Par respect pour la mémoire de Cottafavi, mieux vaut oublier cet opus.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s