A Venise, une nuit (Christian-Jaque, 1937)

Un homme qui veut divorcer engage un noceur ruiné pour qu’il séduise sa femme…

La sympathie de Préjean et Mouloudji, quelques plans chiadés et le plaisir de voir (un peu) Nice et Venise ne suffisent pas à pallier la faiblesse du script.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.