Girl 6 (Spike Lee, 1996)

Peinant à joindre les deux bouts, une actrice devient opératrice pour le téléphone rose.

La virtuosité roublarde et pleine de clins d’oeil de Spike Lee, bien accompagnée par la musique funky de Prince, enrobe plaisamment un film au propos confus qui ne raconte finalement pas grand-chose.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.