2 commentaires sur “Entrée des employés (Roy del Ruth, 1933)

  1. Je trouve toujours intéressants ces films pré-code car ils donnent un aperçu un peu moins hypocrite de ce qui agitait les pensées américaines de l’époque. En l’occurence, ce que vous appelez « relation ambigüe » entre la salariée et son patron m’apparaît au contraire, sans ambiguïté une relation d’emprise, à la limite du viol. Ce qui d’ailleurs est parfaitement cohérent avec ce personnage carnassier qui, vous le dites très bien, représente le système capitaliste.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.