Espoir (André Malraux, 1938)

En Espagne, en 1937, les brigades internationales aident le peuple à combattre Franco.

André Malraux rêve d’Eisenstein mais préfigure Rossellini. Si l’intérêt historique de Espoir est incontestable, l’oeuvre a vieilli, tant dans le fond (on ne peut plus considérer les prétendus républicains comme les gentils de la guerre d’Espagne) que dans la forme (la succession de vignettes est par trop désarticulée). Cependant le film reste préférable au roman car il est dénué des dissertations pseudo-philosophiques qui encombraient artificiellement ce dernier tandis que les scènes d’action apparaissent moins pesantes sur l’écran qu’à l’écrit. Certaines -comme celle où l’auto fonce sur la mitrailleuse- sont même franchement impressionnantes et manifestent un vrai sens du rythme et de l’invention visuelle. Enfin, l’aspect documentaire du tournage en décors réels demeure intéressant et le lyrisme collectif de la séquence finale a gardé sa force que je qualifierais de « progressive ».

2 commentaires sur “Espoir (André Malraux, 1938)

  1. Y a-t-il une seule guerre qui ait opposé des « gentils » à des mechants ? Même le scandale moral du fascisme ne se laisse pas formuler ainsi. Et pourquoi « prétendus républicains » ? Ceux-ci ne se limitaient pas aux staliniens (voire les raisons du changement de Bernanos, survenu suite aux exactions qu’il a vues aux Baléares).

    • Parce que le coup d’état de l’armée est la conséquence du non-respect par le gouvernement de gauche de leurs propres institutions républicaines, de leur refus d’admettre les victoires électorales de la droite, de l’assassinat du leader de l’opposition tiré de son lit.
      Quant aux Grands cimetières sous la lune, je m’en souviens comme d’un cri d’indignation contre les exactions des troupes de Franco mais non comme d’une apologie des vertus républicaines de leurs ennemis (dont, de toute façon, un Bernanos aurait fait peu de cas).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.