Divine (Dominique Delouche, 1975)

Un jeune homme fan d’une star la rencontre et joue dans une pièce avec elle.

Quelques chansons sympas mais le reste -récit et mise en scène en premier lieu- est nul. Divine est un film qui permet de se rendre compte par l’absurde du talent de Jacques Demy (c’est un projet dans lequel il se serait éclaté je pense).

Publicités