Simple men (Hal Hartley, 1992)

Deux frères partent chercher leur père, terroriste gauchiste en cavale.

Un film mou, creux et informe dont, ayant eu la chance de ne pas grandir dans les années 80, je ne saurais expliquer l’intérêt. Mon confrère Ed doit être plus à même d’en parler que moi.

Publicités