Shoes (Lois Weber, 1916)

Une jeune fille d’une famille pauvre aimerait de nouvelles chaussures.

Film misérabiliste, plat et très répétitif qui serait resté confiné dans les oubliettes de l’Histoire du cinéma si les diffuseurs sélectionnaient les oeuvres en fonction de leurs qualités intrinsèques et non de critères sociologiques.

Publicités