La porte de l’enfer (Teinosuke Kinugasa, 1953)

Un soldat japonais est amoureux d’une dame déjà mariée.

Excessivement artificiel et académique.

Publicités