L’amour est une grande aventure (Skin deep, Blake Edwards, 1989)

Les mésaventures sentimentalo-sexuelles d’un écrivain à succès, incapable de fidélité.

Cette comédie tardive de Blake Edwards contient quelques quelques scènes très drôles mais pêche par manque d’unité narrative. Les acteurs ne sont pas sensationnels non plus.