Profondeurs mystérieuses (Geheimnisvolle Tiefe, G.W Pabst, 1949)

La fiancée délaissée d’un scientifique féru d’archéologie épouse l’industriel qui convoite l’invention de ce dernier.

Canevas schématique, personnages unidimensionnels, film souvent ennuyeux quoique Pabst, auteur vingt ans auparavant de La tragédie de la mine et du sublime Piz Palu, sache encore insuffler un certain lyrisme dans les scènes de montagne et de grottes.