La môme (Alain Corneau, 1986)

Un flic en rupture avec sa hiérarchie s’entiche d’une prostituée rencontrée au cours d’une arrestation de trafiquants de drogue.

C’est très mauvais. Richard Anconina, pas du tout à sa place, n’insuffle aucune crédibilité à un script des plus invraisemblables. Le pire Corneau?