3 commentaires sur “Il giovane normale (Dino Risi, 1969)

  1. c’est fou comme Risi pouvait aussi bien tutoyer des Everest que des abysses. Pas vu celui-là mais ses deux colucheries étaient vraiment limite-limite…

  2. Les rares avis qu’on peut lire sur internet sont moins sévères que le vôtre. Un peu curieux dans la mesure où j’aime beaucoup Risi. Vous avez vu L’Ombrellone ? une de ses réussites méconnues, pas du niveau de Il Giovedi par contre.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.