La dame de pique (Léonard Keigel, 1965)

Un officier séduit une jeune fille pour soutirer un secret de jeu à sa grand-mère.

Une adaptation méticuleusement mise en scène mais un tantinet guindée de la nouvelle de Pouchkine. Classieux et glacial.

Publicités