La nuit porte-jaretelles (Virginie Thévenet, 1985)

Le temps d’une nuit, une jeune fille délurée emmène le garçon qu’elle a séduite dans les quartiers chauds parisiens.

Nul et et dénué d’intérêt, même historique tant les lieux de ce Paris à demi-révolu sont inexistants à l’écran.

Publicités