Yol, la permission (Y?lmaz Güney et ?erif Gören, 1982)

Un panorama de la société rurale turque à travers l’histoire de cinq détenus en permission. L’auteur kurde, Y?lmaz Güney, sait de quoi il parle puisqu’il a dirigé le film en donnant des indications à son assistant, ?erif Gören, depuis sa cellule avant de s’évader pour le monter clandestinement. L’oeuvre ne se limite pas à un pamphlet contre le régime en place pusique l’oppression sociale vient d’abord de traditions ancestrales montrées dans toute leur horreur. Nombre des intrigues déroulées par le scénario tournent autour des crimes soi-disant d’honneur. Yol est un film âpre dont l’intérêt va au-delà de l’exotisme de la culture dont il est issu. La vision fondamentalement humaniste qui le traverse donne lieu à une poignée de séquences déchirantes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s