Orage (Marc Allégret, 1938)

Un ingénieur sérieux vit une liaison passionnée avec une étudiante fantasque.

Mélodrame très convenu sans grand intérêt.

Publicités

Un commentaire sur “Orage (Marc Allégret, 1938)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s